l'histoire de l'imam Hanbal

AHMAD IBN HANBAL SERIE

Imam hanbal : épisode 8

AHMAD IBN HANBAL SERIE

Clique pour déverrouiller l'épisode

livres audio

"écoute"

séries sur L'islam

"je regarde"

programmes

"je me forme"

Premièrement, je regarde,
deuxièmement je Partage
barakallah oufikoum

Barakallah oufikoum, grâce à ton action: tu nous aide !! En conclusion tu contribue à Voix Offor Islam même en partageant les vidéos ;). C’est en faisant de petit pas que l’on réalise de grandes choses, par la volonté d’Allah.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur telegram

Nous avons besoin de vous ! Barakallah oufikoum

Un peu d'histoire

Origine

Imam Hanbal , imam ahmad ibn hanbal biographie, naquit à Bagdad, dans l’une des maisons nobles des Banû Shaybân, au cours du mois de Rabî` Al-Awwal de l’an 164 A.H.  En novembre 780 E.C.  Orphelin de père, dès avant sa naissance, il fut élevé par sa mère qui veilla à lui donner la meilleure éducation et à lui enseigner les savoirs primordiaux en ces temps. […]

Qui était-il ?

Ahmad ibn hanbal serie exclusif en français, Imam Ahmad ibn hanbal biographie est l’un des fondateurs de la quatrième école de jurisprudence sunnite.  l’Imâm Ahmad fut l’un des Imâms de la guidance des tous premiers siècles de l’hégire. 

Premièrement il est une référence pour ses contemporains. Et deuxièmement un modèle vivant d’attachement à la Sunnah et de pratique droite et sincère. Son cercle de savoir était une source de guidance et de lumière et l’ultime abri des raisons saines pendant les épreuves.

Son parcours

Imam Hanbal , Âgé de douze ans, Ahmad Ibn Hanbal entama sa quête du savoir vers l’an 186 A.H.

 Il se rendit à Basorah, à Koufah, à Ar-Ruqah, au Yémen et dans le Hijâz et rencontra de nombreux grands savants et juristes du monde musulman.  Tels que Yahyâ Ibn Sa`îd Al-Qattân, Abû Dâwûd At-Tayâlisî, Wakî` Ibn Al-Jarrâh, Abû Mu`âwiyah AdDarîr, Sufyân Ibn `Uyaynah, et Ash-Shâfi`î.

Ibn Hanbal suivit longuement ce dernier et se forma auprès de lui à la jurisprudence et ses fondements. 

L’ Imam Ahmad réservait beaucoup de respect et d’admiration pour l’Imâm Ash-Shâfi`î. Au point que, pendant quarante années consécutives, il ne passa pas une nuit sans faire des invocations en faveur de son maître. 

Lorsqu’il narrait le hadîth du Messager de Dieu  (paix et bénédictions sur lui ) selon lequel : « Au début de chaque siècle, Dieu envoie un réformateur qui renouvelle à cette communauté les affaires de leur religion. » il disait : « Dieu (Exalté soit-Il ) a envoyé notre maître `Umar Ibn `Abd Al-`Azîz au début du deuxième siècle pour renouveler à cette communauté sa religion, et j’espère qu’Ash-Shâfi`î soit celui envoyé au début du troisième siècle. » 

De son côté, l’Imâm Ash-Shâfi`î fit l’éloge de son disciple disant : « Je n’ai point vu plus connaisseur du Livre de Dieu que ce jeune homme Qurayshite. » Lorsqu’on interrogea l’Imâm Ash-Shâfi`î sur la raison qui le poussait à recevoir et à rendre visite fréquemment à l’Imâm Ahmad, il répondit par ces vers de poésie 

Traduction du sens du poème

Ils dirent :  “Ahmad te rend visite et tu lui rends visite.” 

 Je répondis : “Les vertus ne quittent point sa demeure.”

S’il me rend visite, le mérite est sien et, si je lui rends visite, c’est pour son mérite. 

Dans les deux cas, le mérite est sien.

Un bel exemple

Premièrement il était un bel exemple de respect mutuel entre les savants. Combien cela devrait être observer aujourdh’ui avec le comportement des gens sectaires. Qui, pour grandir leur maître, se croient obligés de dénigrer les autres savants.

Deuxièmement, l’attachement de l’Imâm Ahmad à la science était tel qu’aucun obstacle ne pouvait l’en empêcher. Tout savant qu’il était, reconnu et loué par ses maîtres et par ses pairs pour ses compétences et sa maîtrise. Il n’hésitait pas à saisir sa plume et à s’asseoir en tant que disciple écoutant et consignant humblement les enseignements prodigués par autrui. Ses contemporains objectaient : « Abû `Abd Allâh, tu as atteint un rang élevé, tu es l’Imâm des musulmans. » Il répondait : « Ma plume m’accompagnera toujours, jusqu’à la tombe ! »

Pour plus de description >> Biographie de l’imam Ahmad ibn hambal

>